Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gil Simon va revenir s’expliquer

Commission d’enquête Publifin

Pourquoi avoir demandé en personne au bourgmestre des Fourons de rejoindre ce qui s’appelait alors Tecteo ? Ou si Capture d’écran 2017-06-09 à 08.26.20.pngvous préférez : pour quel motif, si ce n’est celui d’échapper à la tutelle régionale et faire son petit commerce dans son coin ? Cette question, les députés brûlent de la poser à Gil Simon, secrétaire général de Nethys clairement pointé du doigt ce jeudi par Huub Broers comme ayant été à la manœuvre. Ils ont donc décidé de le convoquer pour la deuxième fois, jeudi prochain. Serait-il plus que le simple exécutant qu’il avait assuré être lors de sa première comparution ? Ou a-t-il agi sur ordre et alors de qui ? Il aura l’occasion de le préciser.

Il côtoiera Diego Aquilina, administrateur indépendant de Nethys qui a notamment créé la société AGM, qui payait discrètement les salaires des cadres de Nethys. Pourquoi ? Sur quelle base ? À quel prix ? Et cela n’entachait-il pas de facto son indépendance ? Autant d’éclaircissements qu’il sera, lui aussi, amené à fournir.

Pour le reste, la journée de ce jeudi n’aura guère livré trop de nouveautés. Sauf une : c’est le ministre Paul Furlan qui, confronté à deux avis juridiques contradictoires, a opté pour celui laissant Tecteo sortir de la tutelle de la Région wallonne.

« Une décision politique » a dit Sylvie Marique, patronne de l’administration de l’époque… 

CH. C. dans LA MEUSE du 9 juin 2017

Lien permanent Catégories : Politique

Les commentaires sont fermés.