Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La majorité fouronnaise refuse de protéger les hérissons

Réuni hier soir physiquement dans la salle du conseil communal à Fouron-le-Comte, le conseil communal devait se prononcer sur un point ajouté par le conseiller Grégory Happart pour la protection des hérissons.

Le bourgmestre Joris Gaens a justifié le vote négatif de son groupe par le fait que l'interdiction de l'emploi d'une tondeuse (et le robot-tondeuse est également une tondeuse) la nuit est déjà reprise à l'article 9 du règlement communal du 25 avril 2003, mais il oublie de dire (ou le rédacteur de l'intervention qu'il lit ne lui a pas dit!) que ce règlement s'intitule "Règlement de police concernant la tranquillité publique" et que l'article 9 qu'il cite est repris dans la division intitulée "Lutte contre le bruit". Or, les robots-tondeuses ne font pas de bruit et sont très silencieux. 

La majorité rejette donc la proposition dont elle dit qu'il s'agit d'une bonne idée, mais elle la reprendra dans un autre règlement qui devrait être soumis au conseil communal le 25 juin prochain. Le hérisson reviendra donc sur la table du conseil communal des Fourons.

 

Les commentaires sont fermés.