Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une plantation de cannabis découverte dans une habitation

Gros déploiement de policiers, ce mardi matin, sur la chaussée d’Argenteau, à quelques dizaines de mètres du chemin qui donne accès aux étangs de La Julienne.

Les enquêteurs de la zone de police de la Basse-Meuse ont en effet démantelé une plantation de cannabis. Celle-ci Capture d’écran 2020-11-25 à 07.46.28.pngétait installée dans le garage d’une habitation de la chaussée d’Argenteau. Elle comprenait de 400 à 450 plants.

Sur place, les policiers de « Mosa » ont interpellé une personne d’origine étrangère qui sera déférée au parquet de Liège. « Les enquêteurs ont été mis sur la piste en raison de va-et-vient fréquents », explique Alain Lambert, chef de la zone de police. « Ils ont ensuite procédé à diverses vérifications qui ont permis de confirmer la présence d’une plantation. » Pour qui était destinée la marchandise, estimée à un peu plus de 50.000 euros ? « Nous avons actuellement beaucoup de plantations, ce qui est inquiétant (une plantation de 750 plants a encore été démantelée au début de ce mois à Vivegnis, ndlr). Nous sommes proches de la frontière avec les Pays-Bas. Elle aurait donc pu servir à alimenter les coffeeshops néerlandais. Mais il arrive aussi, bien évidemment, que la marchandise soit destinée au marché liégeois. » Les enquêteurs de la section stup’ de la Brigade locale de recherche tenteront de le déterminer. 

AURÉLIE DRION dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 25 novembre 2020

Écrire un commentaire

Optionnel