Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Des accidents qui posent questions

Lundi matin, trois accidents ont eu lieu sur la route régionale RN 648 entre Hagelstein et La Planck.

Il y a d’abord eu la chute d’un cycliste du côté de Hagelstein, puis un camion s’est couché sur le côté près de la route de Kloosterhof au Bois Rouge (photo) et enfin une automobiliste liégeoise a également quitté la route entre Magnebois et le Bois Rouge.

D’après un témoin et le chauffeur du camion, la route très verglacée. Une véritable patinoire. Depuis quelques heures, alors que l’entreprise chargé du sablage n’est arrivée que deux heures plus tard parce qu’elle n’avait pas reçu l’ordre de sabler. Cet ordre doit venir de Flandre où les conditions climatiques ne sont pas les mêmes. Pourquoi?

Pour le troisième accident, les policiers ont fait venir une dépanneuse de Riemst. Bien loin, alors qu’il y a des dépanneurs plus près dans la région. Ici, l’automobiliste aurait payé 480 €. Pourquoi faire appel à un dépanneur venant de loin? Avec la pandémie, tout le monde prône la proximité.

Commentaires

  • Moi je suis assuré pour faire venir une dépanneuse. Les kms? C'est pour l'assurance.

  • En ce qui concerne le verglas, les questions sur le sablage ont été posées par les autorités.

  • Huub Broers. Plus aucun mandat communal et toujours bien informé. Merci pour l'information.

  • En ce qui concerne le verglas je me pose tout de même la question si on n'a pas entendu les avertissements à la télé ou radio. Et comme nous le savons: quand il y en un qui roule trop vite les autres suivent. Ce qui ne veut pas dire que c'était le cas. Ce matin encore j'ai "presque vu" quelqu'un à Cheratte Hauteur... Presque? Oui, je roulais 60 (sortie d'autoroute et une "bonne" courbe là-haut) et dans ce virage il/elle me dépassait comme un fou ou une folle (je n'ai pas pu voir). On savait pourtant (radio, météo) qu'il y avait risque de verglas à cet endroit. C'est comme ça qu'arrivent les accidents. Quand je vois les vitesses Route de Mouland je me pose des questions. Des dizaines de kms trop vite! Puis-je vous rappeler cher Jean-Louis que la place s'appelle De Plank et non pas La Planck. Tu le sais pourtant très bien. Bonne année et garde la santé.

Les commentaires sont fermés.