Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Marathon Belge 1910

René Steenebruggen a publié la copie de ce diplôme sur Facebook il y a quelques semaines. Une question a surgi: puisque le marathon de la Meuse (initialement Liège-Maastricht, mais ramené ensuite à Visé) passe par Mouland, y aurait-il une filiation entre les deux marathons à cent ans de distance?

Mon amie Anne Stiernet, responsable des archives générales et du centre de documentation du Musée de la Vie wallonne à Liège, a fait des recherches et elle a retrouvé le journal officiel de la course Liège-Mouland d’avril 1910.

Capture d’écran 2021-01-12 à 11.04.21.png

Le diplôme dont René a publié une copie était celui qui a été attribué à Pierre Picart, troisième à l'arrivée, mais en fait le favori des Liégeois pour ce marathon du 10 avril 1910. Il était un des 56 concurrents inscrits, parmi eux des Liégeois bien sûr, mais aussi des Bruxellois et une dizaine de Français.

Les concurrents payaient un droit de participation d'un franc. Le vainqueur recevait, en plus du diplôme artistique offert par l'association des commerçants et industriels du quartier de l'Ouest, la somme de 125 francs. 100 francs pour le deuxième; 75 pour le troisième, 50 pour le quatrième, ... 10 francs pour le dixième. 

Le départ était fixé à la place Saint-Séverin. Après le passage par la place Saint-Lambert, direction premier pont sur le canal Liège-Maestricht, puis passer sous le pont de Wandre et suivre le canal jusqu'au pont Bormans, pont de Visé, tourner à gauche et continuer tout droit jusqu'à Mouland-Douane; retour par Berneau, Visé, Argenteau, Cheratte, Pont des Bonnes Villes, Pont Maghin et arrivée place des Houillères.

Écrire un commentaire

Optionnel