Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quand une caméra montre les coulisses

Le président du conseil communal des Fourons, obsédé par l'application de son règlement qui interdit qu'une parole soit prononcée en français, ne maîtrise par l'outil TEAMS qui est utilisé pour les conseils communaux en visio-conférence. 

C'est ainsi que hier soir, deux anciennes gloires de VBL étaient en permanence à l'écran en lieu et place des conseillers communaux. Mais cela confirme parfois des choses qu'on sait trop bien. Surpris par une question, le bourgmestre n'a pas directement répondu et on a vu son prédécesseur s'emparer de son téléphone et puis l'actuel a pris la communication pendant une petite minute, avant de revenir avec une réponse... téléphonée.

Ah, si le président s'était donné la peine d'éteindre les caméras inutiles, au lieu de se braquer en permanence sur le moindre mot de Grégory Happart. Même dire "bonne année" est, selon ce grand homme, une perturbation de l'ordre public.

Commentaires

  • Ah, et vous croyez que je parlais à Joris? Pauvre gars! Les réunions du conseil sont préparés par Joris et puis présentés au parti Voerbelangen. C'est là et donc une semaine avant la séance que nous donnons nos avis.

  • Des gloires de VBL? Merci. Mais, je me rappelle qu'un certain JLX était aussi en "teams" ce soir. Tiens tiens, c'est qui ce gars? Est-ce qu'il aurait contacté l'échevin RAL? Il n'a sans doute pas pu le faire pour son protégé B.H., absent depuis plusieurs mois au conseil dans lequel il a été élu par 405 personnes. Tous lui avaient donné confiance... Pour ne pas participer???

Les commentaires sont fermés.