Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un avenir pour la gare de Visé

Par la voix de son chef de groupe Luc Lejeune, le groupe Ensemble, lors du conseil communal de ce lundi 15 mars, a proposé que le conseil communal vote cette motion provinciale votée à l’unanimité du conseil provincial du 25 février.
Depuis le 1er mars, la gare de Visé est fermée tous les jours à 10h15, à la place de 14h00. 14h00 était déjà une heure de fermeture difficilement acceptable.
La gare est un lieu de centralité. En plus d’être inaccessible sans aide pour les personnes à mobilité réduite, elle devient un lieu de non vie.
Le texte de la motion a été refusé par le MR et le PS, au prétexte de ménager la SNCB. Comprenne qui pourra ! 
Le groupe Ensemble a suggéré à la majorité de rentrer un projet, avec le secteur associatif, ou avec la Maison du Tourisme, pour que la gare redevienne un lieu de vie ….

"MOTION CONCERNANT LES DECISIONS DE LA SNCB DE FERMETURE ET DE REDUCTION D'HORAIRES DE GUICHETS DE GARES
- Considérant les décisions prises par le Conseil d'administration de la SNCB le 9 février dernier concernant la fermeture et la réduction de disponibilité de nombreux guichets de gare ;
- Considérant qu'en province de Liège, les gares de Ans, Huy, Liège Saint-Lambert, Spa, Visé, Waremme et Welkenraedt sont concernées par ces décisions ;
- Considérant qu'il en va de l'accès à un service public de qualité pour toutes et tous et qu'une attention toute particulière doit être portée vis-à-vis des publics plus fragiles et plus exposés à la fracture numérique ;
- Considérant qu'il s'avère qu'une infrastructure de gare joue un rôle majeur collectif et public au sens large du terme dans la commune ou la ville où la gare est implantée ;
Considérant que les transports en commun, particulièrement dans le domaine ferroviaire, sont des instruments indispensables pour atteindre les objectifs climatiques que la Belgique s'est fixée ;
- Considérant qu'il revient au gouvernement fédéral de donner tous les moyens à la SNCB pour assurer l'attractivité du rail et garantir le confort et la sécurité des passagers ;
 
Le Conseil Communal de Visé, en sa séance du lundi 15 mars 2021 :
  • Exprime son inquiétude face à la diminution constante de la qualité des services rendus aux citoyens/navetteurs, particulièrement en milieu rural et touristique ;
  • Demande qu'une véritable stratégie soit développée pour l'accueil des voyageurs, l'accès à une offre de services pour tous les navetteurs et l'avenir des gares. Cette stratégie doit pouvoir être concertée avec les acteurs locaux et les communes concernés. Dans l'attente de cette concertation, de suspendre la décision prise ;
  • Demande que les décisions prises par la SNCB respectent la concertation sociale et permettent d'offrir à tous les travailleurs un emploi de qualité ;
  • Décide de communiquer la présente motion au Ministre fédéral de la Mobilité, à tous les parlementaires élus sur le territoire de la Province de Liège, aux Bourgmestres des communes susmentionnées, aux administrateurs de la SNCB ainsi que - bien entendu - aux représentants des travailleurs concernés et à la presse."
Résultat du vote pour la motion :
MR et PS : non
Ensemble, Oui Visé, Visons Demain et PTB : oui.

Les commentaires sont fermés.