Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 000 euros d'amendes lors d'un contrôle du transport de marchandises

Ce jeudi 9 décembre, la police des Fourons, en collaboration avec les autorités douanières, Goca et l'AFSCA (Agence fédérale pour la sécurité alimentaire), a effectué un contrôle du trafic de marchandises sur la route E25 Maastricht-Liège à Mouland. Au cours du contrôle, vingt véhicules de transport de marchandises ont été minutieusement vérifiés, avec les résultats suivants : 

- Un conducteur avait un montant de 7000 euros d'amendes impayées. Comme il n'a pas pu payer, son véhicule a été mis en fourrière.
- Un conducteur avait un montant de 4 540 euros d'amendes impayées. De plus, l'homme circulait avec du diesel rouge dans son véhicule. Il n'était pas non plus en mesure de payer les amendes impayées + 500 € d'amende pour le diesel rouge. Son véhicule a ensuite été mis en fourrière.
- Un conducteur transportait dans son véhicule et dans sa petite remorque pas moins de 900 litres de boissons gazeuses (conditionnées en canettes). Les boissons ont été achetées à l'étrangeret l'intéressé se soustrayait ainsi aux impôts et aux droits d'accises.
- Une amende immédiate de € 782 a été proposée pour cette infraction. Comme cette somme n'a pas pu être payée, le véhicule et les marchandises ont été saisis.  
- Deux chauffeurs de poids lourds ont reçu une amende immédiate de 350 euros pour usure des freins de la remorque.
- 350 euros ont été facturés à  chauffeur de camion pour une fissure dans le pare-brise.
- €150 à un autre chauffeur de camion pour des défauts techniques.
- Un chauffeur de camion a été condamné à payer 1 350 euros pour quatre pneus usés sur la remorque et un feu défectueux. Les quatre pneus ayant perdu leur profil, ils ont dû être remplacés sur place. Ce n'est qu'après le remplacement que le conducteur a été autorisé à poursuivre son voyage.
- Un conducteur a reçu un avertissement pour un feu de croisement défectueux.

Les commentaires sont fermés.