Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Correction souhaitée

C'est ainsi que La Libre Belgique illustrait le 28 décembre 2021 une carte blanche de Paul-Henry Gendebien, ancien député, mais aussi étudiant à l'Université de Louvain-Leuven de 1959 à 1964. Il venait de constater qu'un panneau annonçant "l'University of Louvain" avait été installé sur l'autoroute Namur-Bruxelles.

Avant de conclure son article, il rappelait que, en 1968, la section française multiséculaire de Louvain avait été expulsée de Leuven parce que française; aujourd'hui, écrivait-il, notre Université francophone et wallonne expulse elle-même la langue française de l'image qu'elle donne. 

Saisie d'une plainte par votre serviteur, la Commission permanente de Contrôle linguistique vient de rappeler l'ordre le SPW Mobilité et Infrastructure qui est un service du Gouvernement de la Région wallonne. Ici, ce n'est ni une affiche de campagne, ni un slogan, c'est un "panneau de type touristique". Et ce panneau aurait dû être écrit en français !

54009 avis.pdf

Les commentaires sont fermés.