Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 mai 1919, il y a 103 ans !

VISE EST SURPRIS : le roi chevalier Albert 1er apporte son soutien face au cataclysme de la guerre

Surprise de jeunes visétois, une voiture s’arrête à l’entrée de Visé et en sort une personnalité qu’on ne s’attendait pas à rencontrer. Le roi des Belges en personne.

Panique, il  faut avertir les autorités publiques de cette arrivée. Le roi s’avance dans les ruines et inspecte les premiers baraquements installés à Visé. Ce qu’il voit est effarant, des rues et des maisons en ruine. Des habitants ont rafistolé comme ils pouvaient leur demeure. Des maisons n’ont pas été abîmées entièrement. On raconte au souverain ce qui s’est passé lors de la quinzaine tragique d’août 1914. A l’écoute de ces habitants désarçonnés, il leur répond qu’il va activer la construction de ces baraquements, appelés à juste titre les baraquements du Roi Albert. Ils seront construits pour  la plupart à côté de la Gare, le long de la Meuse. (Voir à ce propos le texte du 3e colloque 14-18 du musée régional sur la reconstruction morale et patrimoniale de Visé)

Visé avec ses plus de 600 maisons rendues inhabitables en août 1914 attendra plus de 10 ans  pour retrouver une existence normale.

J.P.Lensen

I07bAlbert1eren1919.jpg

Les commentaires sont fermés.