Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Encore la "Hoeve Lavande"

    On en a déjà parlé sur ce blog en 2019, mais il s'agissait d'un projet de hangar sur l'ancien parking Weerts à l'époque.

    Dans un article du "VOERENS BLAEDSJE" (n° 69 - janvier-mars 2021), Madame Rita PLATTEAU écrit que "HEEM en NATUUR" a introduit une deuxième plainte auprès de l'administration communale des Fourons contre les plans d'un éleveur de bétail néerlandais, propriétaire d'une exploitation à Banenheide. La première fois, il s'agissait de M. John van Can, la deuxième fois, pour un dossier pratiquement pareil, le dossier était introduit par son fils Dennis. 

    Cette fois-ci, l'avis d'enquête est de nouveau introuvable sur le site internet de la commune, alors que l'enquête aurait déjà démarré le 19 février pour se clôturer le 20 mars 2021. Cette fois-ci, les plans sont au nom de M. Richard Claassens, le propriétaire-fondateur de la SPRL "Hoeve Lavande". Il s'agit de construire derrière la ferme située à Kloosterhof au n° 43, un hangar agricole d'une superficie de 1250 m2 et 8550 m3.

    L'objectif reste le même que dans les dossiers précédents, soit l'acheminement et le stockage de nourriture pour 600 bêtes, ainsi que le stockage du fumier.

    Les plaintes peuvent être déposées contre ce projet sur le guichet "Omgevingsloket" en suivant ce lien. Les Fouronnais francophones devraient avoir accès à ce guichet en français, mais ce n'est pas le cas actuellement.

  • Le conseil communal des Fourons dans LE JOUR

    Capture d’écran 2021-02-27 à 10.23.45.pngPhilippe Leruth a suivi attentivement le conseil communal du 25 février 2021 comme on peut le lire dans L'AVENIR - LE JOUR VERVIERS de ce samedi 27 février 2021. 

    Il y annonce notamment les futurs travaux d'égouttage qui seront entrepris à Teuven, mais, selon le bourgmestre, les désagréments pour les riverains devraient être moins importants qu'à Fouron-le-Comte.

    Il rapporte aussi que l'opposition n'a pas approuvé une avance de 30.000 euros à la Fabrique d'église de Fouron-le-Comte qui est confrontée à des factures pour environ 25.000 euros, alors que la caisse est vide. L'échevin Jean Levaux a expliqué que ces factures concernaient partiellement la salle "dite" paroissiale, devenue propriété communale. "C'est déloyal à l'égard des autres salles qui doivent se démener afin de pouvoir honorer leurs factures."

  • Test salivaire positif pour un conducteur de 17 ans

    Jeudi après-midi, la police des Fourons a procédé à des contrôles routiers sur son territoire. Outre le fait que certains conducteurs n'étaient pas en règle avec leur assurance, 2 conducteurs ont passé un test salivaire positif. Tous deux étaient sous l'influence du cannabis.

    Un conducteur de cyclomoteur de 17 ans a été enregistré à Fouron-le-Comte. Le garçon de Visé roulait sans permis de conduire avec un cyclomoteur gonflé. 

    En outre, il a également passé un test de salive positif pour l'utilisation de cannabis. Le cyclomoteur a été saisi et dépanné.

    Lors des contrôles à Mouland, il s'est avéré qu'un véhicule français circulait avec des plaques d'immatriculation non valables; à la suite de quoi le véhicule n'était plus assuré. De plus, le conducteur de 22 ans a passé un test salivaire positif pour l'usage de cannabis. L'homme a dû remettre son permis de conduire pendant 15 jours et sa voiture a été remorquée. Enfin, les inspecteurs ont également trouvé une voiture néerlandaise avec des plaques d'immatriculation de transit. Le conducteur syrien s'est avéré ne pas avoir de permis de conduire valable, ce véhicule a également été remorqué. Le conducteur syrien et le propriétaire belge du véhicule seront verbalisés.

  • Taux d'incidence par commune

    Communes Contaminations au cours des 2 dernières semaines Contaminations par 100.000 habitants au cours des 2 dernières semaines
    Aubel 3 71
    Dalhem 10 133
    Fourons 4 96
    Plombières 4 38
    Visé 58 324

  • Visé dégage de grands moyens afin de rénover ses infrastructures sportives.

    - Un tout nouveau parquet pour le Hall Omnisports

    - “Le bassin de la piscine sera refait, on y ajoutera un espace wellness.”

    Déjà réalisés, en cours ou à l’étude, plusieurs projets infrastructurels sont sur la table de Julien Woolf et de l’échevinat des Sports de Visé. De plus, l’échevinat des Sports n’oublie ni le sport féminin ni les personnes à mobilité réduite dans ses projets.

    Un article d'Emmanuel Thyssen à lire dans LA DERNIÈRE HEURE LIÈGE DU 25 février 2021