Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Emploi des langues

  • Emploi des langues dans les communes de la frontière linguistique

    Capture d’écran 2021-10-15 à 09.56.41.pngLe bourgmestre Luc Dupont estime que Renaix n’est pas une commune bilingue.

    Un collectif va mettre la ville en demeure...

    Un article de PASCAL LEPOUTTE à lire dans L'AVENIR - LE JOUR VERVIERS DU 15 octobre 2021.

  • Pour OKay: AUBEL VLAAMS !

    C'est ce que semble penser Monique, store manager Okay Aubel

    Lire la suite

  • "DE LIJN" promet des affiches bilingues

    Ces affiches se sont multipliées sur notre territoire, mais elles étaient illégales.

    "DE LIJN" promet maintenant de corriger son erreur.

  • La fabrique d’église de Teuven doit communiquer dans les deux langues

    Le 13 décembre 2020, les habitants de Teuven recevaient un message « toutes boîtes » pour leur annoncer la fermeture de l’église à cause de chutes de pierres. Ce message émanait de la fabrique d’église Saint-Pierre de Teuven.

    La Commission permanente de Contrôle linguistique a mené son enquête et elle conclut que la distribution d’un avis « toutes boîtes » constitue un avis ou une communication au public au sens des lois linguistiques qui sont applicables aux fabriques d’églises.

    Dès lors, l’avis « toutes boîtes » émanant de la Fabrique d’église Saint-Pierre de Teuven aurait dû être établi en français et en néerlandais.

    Dossier n° 53.004.

    La page internet répertoriant beaucoup d'autres avis de la Commission permanente de Contrôle linguistique s'est encore un peu étoffée. Certains ne veulent décidément pas appliquer sérieusement la législation linguistique.

  • Le sous-traitant n'est sans doute pas rapide

    Interrogé par la Commission permanente de Contrôle linguistique, le président du conseil d'administration de Limburg.net a répondu, le 4 mars 2021, "En ce qui concerne le conteneur à verre de Rémersdael (Fourons), nous avons donné mission à notre sous-traitant de remplacer l'autocollant unilingue par un autocollant bilingue. Ce dernier est en conception et sera apposé sur le conteneur dès qu'il sera imprimé".

    Comme le montre la photo de ce jour, les autocollants bilingues ne sont pas encore arrivés !

    La Commission permanente de Contrôle linguistique rappelle en effet que les avis et les communications que les services régionaux dont le champ d'activité s'étend à des communes unilingues et à des communes de régime linguistique spécial rédigent ainsi que les formulaires qu'ils adressent directement au public sont étables dans la ou les langues imposées en la matière aux services locaux de la commune de son siège.

    Les avis, communications et formulaires qui parviennent au public par l'intermédiaire des services locaux sont rédigés dans la ou les langues imposées à ceux-ci pour les documents de même nature.

    Encore une infraction à la législation linguistique de cette société intercommunale l'embourgeoise !