Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Accident de la route

  • Des accidents qui posent questions

    Lundi matin, trois accidents ont eu lieu sur la route régionale RN 648 entre Hagelstein et La Planck.

    Il y a d’abord eu la chute d’un cycliste du côté de Hagelstein, puis un camion s’est couché sur le côté près de la route de Kloosterhof au Bois Rouge (photo) et enfin une automobiliste liégeoise a également quitté la route entre Magnebois et le Bois Rouge.

    D’après un témoin et le chauffeur du camion, la route très verglacée. Une véritable patinoire. Depuis quelques heures, alors que l’entreprise chargé du sablage n’est arrivée que deux heures plus tard parce qu’elle n’avait pas reçu l’ordre de sabler. Cet ordre doit venir de Flandre où les conditions climatiques ne sont pas les mêmes. Pourquoi?

    Pour le troisième accident, les policiers ont fait venir une dépanneuse de Riemst. Bien loin, alors qu’il y a des dépanneurs plus près dans la région. Ici, l’automobiliste aurait payé 480 €. Pourquoi faire appel à un dépanneur venant de loin? Avec la pandémie, tout le monde prône la proximité.

  • Un arbre situé sur la N608 à Dalhem était tombé et avait provoqué la mort d’un couple d’Aubelois

    L’Aubelois Benjamin Trefois demande justice. Le 23 février 2017, un arbre déraciné par la tempête tombait sur la voiture de ses parents qui circulaient sur la N608. Le couple ne s’est en pas sorti. Aujourd’hui, l’Aubelois estime que la commune de Dalhem et le SPW sont responsables de par leur négligence.

    Maître Thunus et son client aimeraient que le SPW et la commune payent pour le manque de vigilance. « L’affaire sera plaidée courant 2021. On verra bien », conclut-elle.

    D'un article de LOÏC MANGUETTE à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 18 novembre 2020

     

  • Un motard grièvement blessé lors d’une collision

    Samedi, peu après 13 heures, les secours ont été requis pour une violente collision entre une moto et une voiture, rue de Maastricht, à Dalhem. Un Hollandais de 44 ans a été sérieusement blessé lors de l’accident.

    ROUTE FERMÉE

    Les pompiers de la zone Vesdre-Hoëgne-Plateau sont très vite arrivés sur les lieux, tout comme l’ambulance de la Croix-Rouge de Blegny.

    La route nationale 627, qui relie les villages de Berneau et de Mouland, a été fermée à la circulation pour permettre aux services de secours de prendre en charge le blessé dans des conditions optimales et pour ne pas mettre en danger les autres usagers. L’hélicoptère médicalisé de Bra-sur-Lienne a été requis sur les lieux afin de prendre en charge le mo- tard, un Hollandais âgé de 44 ans. Son état de santé inspirait de vives inquiétudes au corps médical. 

    A.B. dans 7DIMANCHE du 1er novembre 2020

  • Deux ans de prison pour le chauffard du carnaval de Mouland

    Ivre, il avait tué un piéton avant de prendre la fuite.

    Fabian, 37 ans, a été condamné à 2 ans de prison avec sursis, 8 mois de déchéance de son droit de conduire, 160 heures de travail d’intérêt général et une amende de 1.750 €. On lui reprochait un homicide involontaire en état d’imprégnation alcoolique et un inadmissible triple délit de fuite.

    Capture d’écran 2020-09-22 à 07.39.01.pngLe 27 février 2017, vers 20h40, Xavier Rutten, 50 ans, de Warsage, avait été percuté par une VW Tiguan, rue de Fouron à Mouland, alors qu’il revenait du carnaval. Le conducteur de la voiture, Fabian, 37 ans, de Fouron-le-Comte, ne s’était pas arrêté après le choc. Il n’avait pas non plus pris la peine de prévenir les secours. Pire, il était repassé à deux reprises devant le corps sans vie de Xavier Rutten avant de terminer sa soirée au café où il a rejoint des amis, toujours sans prévenir les secours. Bref, son cas était très mal embarqué lors de son procès pour homicide involontaire et délit de fuite en état d’imprégnation alcoolique. Lors de son réquisitoire, le ministère public, représenté par le substitut Levatino, réclamait, pour le délit de fuite, 18 mois de prison, 16.000€ d’amende et deux années de déchéance du droit de conduire. Pour l’homicide involontaire et la prévention d’imprégnation alcoolique, il réclame 12 mois de prison, 8.000€ d’amende, deux ans de déchéance du droit de conduire et l’obligation de repasser les quatre examens : théorique, pratique, médical et psychologique.

    Lire la suite

  • Jeudi, Fabian était jugé pour avoir fauché et tué Xavier Rutten après le carnaval 2017 de Mouland

    Fabian (37), de Fouron-le-Comte, risque 30 mois de prison et quatre années de déchéance de son droit de conduire pour avoir commis un délit de fuite après avoir tué un piéton, Xavier Rutten, 50 ans. Ce père de famille, domicilié à Warsage, revenait du carnaval de Mouland.

    Le jugement est attendu le 15 septembre.

    D'un article d'ARNAUD BISSCHOP à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 5 juin 2020.