Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Politique

  • Gil Simon entendu comme suspect

    Capture d’écran 2021-04-02 à 08.15.13.pngGil Simon estime « avoir apporté tous les éclaircissements demandés et répondu à toutes les questions pour aider au mieux la justice à faire son travail. »

    Après Jean-Claude Marcourt début février, deux autres personnalités politiques publiques ont aussi été entendues dans le dossier « Nethys », et non des moindres. Il s’agit de Gil Simon, ancien membre du management de Nethys et aujourd’hui directeur-général de Resa, et de Muriel Targnion, bourgmestre de Verviers et, surtout, ex-présidente de l’intercommunale Enodia. Tous deux ont été auditionnés non pas comme simples témoins, mais comme suspects dans le dossier des rémunérations.

    Le rôle de Gil SIMON dans l'affiliation de la commune des Fourons à Publifin est bien connu. Cette affiliation avait permis à l'intercommunale d'échapper à la tutelle (surveillance) de la Région wallonne.

    Un article de GASPARD GROSJEAN à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 2 avril 2021.

     

  • Une présidence lamentable

    On lui a dit de faire la leçon et le pompier s'exécute. Un mot revient dans sa bouche "Cobra", voilà la raison pour laquelle nous l'associons à cette bête angoissante.

    Les conseillers reçoivent les informations pour le conseil communal, comme c'est prévu par la loi communale, remplacée par le décret sur l'administration locale. Cela se passe ici via un logiciel qui s'appelle "Cobra" et voilà pourquoi le président prononce ce mot lors de la présentation de chaque point. 

    L’information est un droit du citoyen et un devoir de l’administration. Ce principe est consacré par la loi du 11 avril 1994 relative à la publicité de l’administration qui a pour but de rendre le fonctionnement de l’administration plus transparent. Le président du conseil communal (et celui ou ceux qui l'inspirent) voudrait revenir à des périodes où le secret était de mise. Alors, on accuse et on menace. 

    Il fait aussi sa tête de cobra quand Grégory Happart a le malheur de dire un mot en français, comme toujours, que ce soit en visioconférence ou en présentiel. Il a été choisi comme président pour sa capacité à détecter rapidement un mot prononcé en français.

    Expliquer plus clairement l'objet d'un vote est évidemment moins facile. Hier soir, cinq membres de la majorité (bourgmestre compris) ont voté pour un amendement proposé par Jean Levaux, avant que la toute nouvelle conseillère se rende compte d'un problème. Il s'agissait justement d'un sujet délicat: ENODIA, encore une institution où le culte du secret a permis des dérives. Mais ils sont tellement habitués à ne pas tenir compte des remarques de l'opposition, alors les conseillers de la majorité votent "oui" si le "oui" est prévu sur leur feuille de route et que le président s'embrouille.

    Lorsque Michaël Henen tente de remettre le vote sur l'ordre du jour de l'assemblée générale d'ENODIA sur la table, c'est même le bourgmestre qui s'énerve. Fausse note qui lui vaut une réplique du professeur de musique: "c'est votre vision de la démocratie".

    Si ce président du conseil pouvait profiter des dernières séances des conseils communaux en visioconférence (tout le monde espère un retour rapide aux réunions normales dans la salle du conseil évidemment) pour voir ses collègues d'Aubel et Plombières, par exemple, à l'oeuvre. Il pourrait voir que le président du conseil n'est pas le "cobra" de la majorité, mais celui qui permet à tous les élus de s'exprimer, sans perdre son temps avec des votes "par le chat", un peu comme le fait déjà la présidente du CPAS des Fourons.

  • Un avenir pour la gare de Visé

    Par la voix de son chef de groupe Luc Lejeune, le groupe Ensemble, lors du conseil communal de ce lundi 15 mars, a proposé que le conseil communal vote cette motion provinciale votée à l’unanimité du conseil provincial du 25 février.
    Depuis le 1er mars, la gare de Visé est fermée tous les jours à 10h15, à la place de 14h00. 14h00 était déjà une heure de fermeture difficilement acceptable.
    La gare est un lieu de centralité. En plus d’être inaccessible sans aide pour les personnes à mobilité réduite, elle devient un lieu de non vie.
    Le texte de la motion a été refusé par le MR et le PS, au prétexte de ménager la SNCB. Comprenne qui pourra ! 
    Le groupe Ensemble a suggéré à la majorité de rentrer un projet, avec le secteur associatif, ou avec la Maison du Tourisme, pour que la gare redevienne un lieu de vie ….

    Lire la suite

  • Conseil communal du jeudi 25 mars 2021 à 20h00

    (Plan de la parcelle pour PME dont il sera question au point 10)

    Le conseil communal des Fourons aura lieu le jeudi 25 mars 2021 à 20h00. En raison de la crise Corona, cette réunion sera organisée numériquement via la plateforme TEAMS. Le lien pour suivre le conseil sera publié sur le site communal le jour de la séance.

    1. Questions des conseillers

    Grégory Happart et Michaël Henen poseront des questions. Nous y reviendrons.
    Michaël Henen ne pourra pas poser sa question parce qu'elle serait arrivée trop tard, l'administration communale refusant de tenir compte d'un problème de connexion de la messagerie du conseiller.

    2. Attribution d’un titre honorifique à un échevin: l'ex-échevin Herens demande le titre pour lui-même.

    3. Approbation d'un accord de coopération avec "Regionaal Landschap Haspengouw en Voeren" pour la plantation et l'entretien de petits éléments de paysage. 

    4. ENODIA-Assemblée générale extraordinaire de l’intercommunale  le 19 avril. Enodia demande au conseil communal d’ approuver les points à l’ordre du jour de l’assemblée générale du 19 avril 2021.

    5. Fluvius, aménagement souterrain électricité+renouvellement de l'éclairage public Rue Gieveld Teuven.

    En 2021, Aquafin et Fluvius vont commencer les travaux d’assainissement le long de la Rue Gieveld, Mostert, Teuven-Village, jusqu’à Sinnich. Cela donne une possibilité de synergie pour Fluvius pour poser les câbles électriques de 15kv.  en souterrain à la Rue Gieveld. Lors de ces travaux, les tuyaux BT- et EP peuvent également être posés sous terre avec une contribution financière par la commune.

    En séance du 26 novembre 2020 le conseil communal a accepté un accord de principe pour l’aménagement souterrain de câbles basse tension et éclairage public à la Rue Gieveld. Fluvius présente maintenant les offres pour approbation au conseil communal.

    6. Fluvius : remplacement éclairage public par LED, plan d’action annuel 2022

    D’ici 2030 toutes les armatures d’éclairages publics en Flandre devront être du type-LED, plus économique. Selon son plan d’action , le gestionnaire de réseau Fluvius fournit à la commune de Fourons une liste des lieux où les armatures d’éclairage existantes qu’ils souhaitent remplacer à cette effet en 2022.

    7. Travaux d’infrastructure "Pistes cyclables Kattenroth"

    Kattenroth, repris comme réseau d’itinéraires cyclables touristiques est en très mauvais état sur les parties qui étaient auparavant aménagées en béton maigre. Un dossier d’appel d’offres a été élaboré pour remplacer cette partie par du béton durable. Ce dossier d’appel d’offres doit être approuvé par le conseil communal. Les travaux seront financés par le FEDR, Fond Européen du Développement Régional, par le projet XB-MOB pour 50% du montant de l’offre. La province prévoit un co-financement de 25%. Le montant de l’offre maximum pour lequel une subvention peut être demandée dans le cadre du projet XB-MOB est plafonné à €350.000.

    8. Travaux d’infrastructure "Pistes cyclables Hoeneveldje"

    La route agricole et la piste cyclable Hoeneveldje sont en mauvais état. Cette route peut être renouvelée grâce aux subventions du fonds Bikes. Un dossier d’appel d’offres a été établi qui doit être approuvé par le conseil communal.

    9. Travaux d’infrastructure “Pistes cyclables Kattegraaf-Mennekesput”

    Le carrefour de Mennekesput jusqu’à la Rue de l’Arbre est un carrefour pas très visible pour les cyclistes. Une connexion plus sûre est possible si un raccourci se fait à travers le lotissement Hoeneveldje. La commune souhaite durcir la partie jusqu’à Kattengraaf. Les klinkers sont choisis comme substrat en raison de la grande quantité de tuyaux sous cette section. Les klinkers restants du "Voerloper" seront utilisés pour ce trajet.

    10. Approbation d'un accord de coopération "POM Limburg" (société provinciale d'industrialisation)  concernant développement du terrain PME de la Route de Warsage (plan ci-dessus).

    Le long de la Route de Warsage à la sortie de Fouron-le-Comte est située une zone de presque deux hectares qui, dans un PCS (plan de construction spécial) est définie comme zone PME pour les entreprises fouronnaises. Jusqu’à récemment il n’y avait pas de marge financière pour mettre cette zone en place. Une tentative antérieure dans la période 2014-2015 a été arrêtée après avoir constaté  que la réalisation était trop coûteuse sans le soutien des autorités supérieures.

    Maintenant la situation est modifiée, la commune peut introduire une demande de subvention pour des travaux par le Gouvernement flamand à condition qu’il soit démontré que les terrains ne sont pas rentables et seront mis en place de manière durable.

    Des entretiens ont eu lieu avec "POM Limburg" pour fournir une assistance administrative du début jusqu’à la fin de ce dossier long et difficile.

    Il est demandé d’approuver maintenant le contrat de coopération avec "POM Limburg".

     

     

    Lire la suite

  • Nouvelle identité visuelle pour Visé

    Hier matin, la ville de Visé présentait sa nouvelle identité visuelle à la presse.

    Texte et commentaires à lire sur http://vise-infos.blogspirit.com

    Les partenaires de majorité n'ont même pas demandé un point rouge ou vert sur le i ?