Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Eglise

  • Messe de Noël

    La communauté paroissiale de Rémersdael et des environs a célébré Noël le 24 décembre.

    Après la messe célébrée par M. le curé Louis Stassen et rehaussée par une chorale formée pour l'occasion, le vin chaud a été servi dans le fond de l'église permettant ainsi l'échange des voeux et des retrouvailles chaleureuses.

  • Comment un chameau en peluche s'est retrouvé dans la scène de Noël de Fouron-Saint-Martin

    Si vous êtes fan de Noël, vous devez absolument visiter l'église de Fouron-Saint-Martin. Des bénévoles y construisent depuis 31 ans une impressionnante scène de Noël qui occupe tout le chœur : 10 mètres de large, 12 mètres de haut, avec un ruisseau qui murmure, un train qui roule et une cinquantaine de peluches dont… un chameau.

    Les animaux sous le ciel bleu étoilé de l'église Saint-Martin n'ont pas été choisis au hasard, ce sont des animaux qui ont souvent littéralement marché ou volé aux Fourons. Mais qu'en est-il de ce chameau ? « Tous les animaux sont typiques des Fourons, sauf ce jeune chameau. Ce chameau voyageait avec un cirque en France jusqu'à ce qu'il se casse une patte et doive être euthanasié. Le frère du curé Colemont, chirurgien à Hasselt, a parrainé l’association et maintenant le chameau est sur la scène depuis plus de 20 ans. 

    La scène de la martre attrapant un faisan est impressionnante, mais le blaireau et son château attirent aussi immédiatement l'attention...  Tout ce montage coûte de l'argent, bien sûr : de 90 euros pour un petit oiseau à 300 euros pour un cerf, par exemple. "A l'avant de la scène se trouve une tirelire où les visiteurs peuvent déposer de l'argent. Certains donnent 20 centimes, mais on y trouve aussi des billets de 50 euros. De cette façon, nous pouvons tout payer. 

    Non seulement les animaux sont régionaux, le Veurs coule aussi dans le décor, un train passe sur le viaduc de Fouron-Saint-Martin, le clocher de l'église est haut dans les arbres, ... tout est fait avec un souci du détail presque parfait.  Les bénévoles construisent la scène depuis 31 ans, période au cours de laquelle quelques amis sont également décédés.  Hugo, Henri, Jof, Lou, Guy et Jef espèrent que leur création sera visitée en masse. Dehors, une étoile brillante montre déjà le chemin. Vous pourrez admirer la scène de Noël tous les jours de 9h à 17h en l'église Saint-Martin, jusqu'à la Chandeleur (2 février).

     D’un article de Nico Meens et Jo Sente dans « Het Belang van Limburg » du 8 décembre 2022.

  • Jubilé d'or du doyen Jef Lemmens, originaire de Fouron-Saint-Pierre.

    En ce début du mois de juillet, l’abbé Jef Lemmens a été fêté dans certaines églises paroissiales de la fédération de Vlijtingen pour son jubilé d'or. Une réception a ensuite été organisée. Dimanche, sa famille est venue célébrer à Vlijtingen.

    Cinquante ans de sacerdoce, un demi-siècle de service à l'Église, ce n'est pas rien. Tout a commencé pour l’abbé Jef Lemmens le 1er juillet 1972 à Hasselt, plus précisément à Runkst, où il a été ordonné prêtre et il est immédiatement devenu prêtre assistant à Zussen, ce qui était en fait une sorte de stage pour lui.

    En 1973, il devient vicaire à Val-Meer, sept ans plus tard, il devient curé à Teuven et un peu plus tard également dans les autres paroisses des Fourons et il y devient doyen en 1988.

    Un jour – quelque part fin avril – en 2005, il a reçu un appel téléphonique de l'évêque avec un message important pour lui, à savoir qu'il a été officiellement nommé doyen du doyenné de Vlijtingen-Fourons et il a donc déménagé à Vlijtingen.

    En 2020, les trois doyennés de Bilzen, Tongres et Vlijtingen-Fourons ont été regroupés dans le doyenné de Tongres, dirigé par le doyen Reynders, et il a reçu le titre de doyen honoraire. Mais il est toujours appelé par ses paroissiens "M. le Doyen".

    Pour toute cette beauté et la riche histoire de 50 ans de sacerdoce et d'engagement envers la communauté, de nombreux remerciements ont été exprimés le week-end dernier lors de plusieurs célébrations dans la fédération. De plus, au mois de juillet, des prières auront également lieu dans les autres églises de la fédération pour les vocations et des remerciements seront rendus pour le 50e anniversaire du sacerdoce du doyen Jef Lemmens.

    Et le doyen Jef a déjà apprécié les célébrations et les conversations agréables et les nombreuses félicitations à la réception qui a suivi. Ses paroissiens espèrent donc qu'ils pourront faire appel à lui encore longtemps et qu'il renouvellera un engagement pour une certaine période, non seulement avec Dieu, mais aussi avec eux.

    Un article de Miet Debay dans « Het Belang van Limlburg » du lundi 4 juillet 2022.