Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Question fouronnaise

  • Décès de Manu Bonmariage

    Capture d’écran 2021-11-07 à 08.24.39.pngLe réalisateur Manu Bonmariage est décédé samedi à l’âge de 80 ans, a annoncé samedi le fils du défunt. Il était atteint de la maladie d’Alzheimer.

    Né le 29 mars 1941 à Chevron (Liège), Manu Bonmariage travaille, après des études à l’Ihecs à Bruxelles, comme cadreur dans le cinéma puis comme cameraman reporter à la RTBF.

    Un article à lire dans7DIMANCHE du 7 novembre 2021.

    On se rappellera de lui párce qu'il avait réalisé un "On ne nous rendra pas le Congo" consacré aux Fourons il y a une vingtaine d'années. Il avait l'habitude de tellement bien s'infiltrer dans les groupes qu'on oubliait sa présence et il arrivait à faire des montages qui n'étaient pas toujours favorables à ses "amis". On peut le revoir sur AUVIO dans celui qu'il avait consacré aux Fourons.

     

  • Garantir un "Etat de droit"

    Capture d’écran 2021-10-27 à 08.02.37.png

    (Editorial de "La Meuse" du 27 octobre 2021)

    On y arrive pour la gestion de la crise sanitaire. Il faudra bien y revenir un jour pour garantir l'application correcte des garanties bétonnées dans la Constitution.

  • Pour OKay: AUBEL VLAAMS !

    C'est ce que semble penser Monique, store manager Okay Aubel

    Lire la suite

  • "DE LIJN" promet des affiches bilingues

    Ces affiches se sont multipliées sur notre territoire, mais elles étaient illégales.

    "DE LIJN" promet maintenant de corriger son erreur.

  • Décès du diacre Jan Lemmelijn

    20210628_122603.jpg"Het Belang van Limburg" annonce le décès de Monsieur Jan LEMMELIJN, né à Fouron-le-Comte le 19 novembre 1927 et décédé à Hasselt le 16 juin 2021.

    Le journal narre la vie très engagée de M. Lemmelijn et notamment son rôle historique dans la question fouronnaise.

    Peu avant le début des débats en commission de l’intérieur lors du clichage de la frontière linguistique, quatre bourgmestres fouronnais (Janssen pour Mouland, Michiels pour Fouron-le-Comte, Steins pour Fouron-Saint-Pierre et Beuken pour Fouron-Saint-Martin) adressent une lettre rédigée en flamand, datée du 25 octobre 1961, au ministre de l’Intérieur, par l’intermédiaire de Piet Wirix, parlementaire C.V.P. du Limbourg. Cette lettre ne demande pas le changement de province, mais le respect de l’emploi du néerlandais. Cette fameuse lettre a été rédigée par Jan Lemmelijn, selon le témoignage de ses enfants dans l'article. Il aurait grandement contribué au transfert au Limbourg en recueillant les signatures de cette lettre. En décembre 1961, Paul Vanden Boeynants fait une conférence de presse à Bilzen. Jaak Nyssen, Roger Boffé et Jan Lemmelijn y assistent et lui parlent de leur préoccupation concernant la flamandisation des Fourons. VDB leur conseille de créer un comité. Ce fut le début du « Vlaams Actie Komitee Voerstreek » (VAKV).