Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Politique communale

  • Le conseil communal des Fourons dans LE JOUR

    Capture d’écran 2021-02-27 à 10.23.45.pngPhilippe Leruth a suivi attentivement le conseil communal du 25 février 2021 comme on peut le lire dans L'AVENIR - LE JOUR VERVIERS de ce samedi 27 février 2021. 

    Il y annonce notamment les futurs travaux d'égouttage qui seront entrepris à Teuven, mais, selon le bourgmestre, les désagréments pour les riverains devraient être moins importants qu'à Fouron-le-Comte.

    Il rapporte aussi que l'opposition n'a pas approuvé une avance de 30.000 euros à la Fabrique d'église de Fouron-le-Comte qui est confrontée à des factures pour environ 25.000 euros, alors que la caisse est vide. L'échevin Jean Levaux a expliqué que ces factures concernaient partiellement la salle "dite" paroissiale, devenue propriété communale. "C'est déloyal à l'égard des autres salles qui doivent se démener afin de pouvoir honorer leurs factures."

  • Conseil communal du jeudi 25 février 2021 à 20h00

    (Tiguan anonyme - voir point n° 11)

    Le président du conseil communal annonce la prochaine séance du jeudi 25 février 2021 à 20h00.

    En raison de la crise Corona, cette réunion sera organisée de façon digitale via la plateforme TEAMS. Le lien pour participer à la réunion sera publié sur le site web communal le jour de la réunion.

    ORDRE DU JOUR du CONSEIL COMMUNAL

    1. Les conseillers communaux peuvent poser des questions en dehors des points à l’ordre du jour du conseil communal. Le bourgmestre et les échevins répondront à ces questions. Clotilde Mailleu a déjà annoncé une question.
    2. Protocole d’accord concernant la criminalité administrative et l’insécurité : amendement quant au SPOC (aucun rapport avec "schpook" en patois = fantôme, mais c'est de l'anglais: "single point of contact"). Le bourgmestre Gaens serait désigné comme point de contact unique.
    3. Une demande d'avance de 30.000 euros de la Fabrique d'église de Fouron-le-Comte n'a pas trouvé de consensus au sein du collège des bourgmestre et échevins. Le conseil communal devra donc de nouveau parler de dossier épineux.
    4. Approbation du règlement concernant les GSM pour les employés communaux et du CPAS.
    5. Le cadre des effectifs a été examiné en tenant compte des départs à la retraite futurs au 1er juillet 2021.  En conséquence, certaines modifications sont apportées à l’organigramme.
    6. Le règlement de travail doit être modifié dans un certain nombre de domaines, notamment en ce qui concerne  les heures flexibles et les heures de travail suite aux heures d’ouverture le lundi, mais la majorité profite de l'occasion pour confirmer son interprétation illégale du mot "formulaires".
    7. Approbation rapport d’estimation pour vente d’une parcelle avec construction en bois en une opération d’échange avec FLUVIUS pour la construction d’une nouvelle cabine électrique Rue Saint-Pierre.
    8. Fluvius, département égouttage, procèdera en 2021 à la séparation du réseau d’égouttage à Fouron-Saint-Pierre avec pose d’un collecteur ""DWA" (?) le long des rues Saint-Pierre, Krommejong et Peerds. Cela donne à Fluvius l’opportunité d’enfouir les câbles électriques 15kV entre Crutzberg, via la rue Saint-Pierre, jusqu’à Rullen. Pendant ces travaux, les câbles basse tension ainsi que les câbles de l’éclairage public pourront également être enfouis, moyennant contribution financière de la commune. Dans sa séance du 28 mai 2020, le conseil communal a adopté un accord de principe uniquement pour la mise sous terre des câbles de basse tension et des câbles d’éclairage public au Bauwerd et dans la partie qui relie le Bauwerd à la rue Saint-Pierre.
      Fluvius soumet les offres de prix pour approbation au conseil communal.

    9. Cet automne, Aquafin et Fluvius vont commencer les travaux d’égouttage à Teuven. La commune va profiter de cette occasion pour réaliser des travaux de réaménagement du domaine public. Les plans et la répartition des coûts sont soumis pour approbation.

      ORDRE DU JOUR du CONSEIL DE POLICE

    10. Le budget 2021 de la zone de police Fourons a été approuvée le 28 janvier 2021 par le gouverneur de la province. Le conseil communal prend connaissance de la lettre de l’autorité fédérale.
    11. Achat d'un nouveau véhicule anonyme police de seconde ligne ZP Fourons: VW TIGUAN pour la somme totale de 36.618,38 €
    12. Nomination d’un inspecteur principal/ Chef de service Recherche Locale ZP Fourons.
  • Nettoyage autour des bulles à verres

    La conseillère communale Clotilde Mailleu interrogera le collège au conseil communal de jeudi prochain à propos du nettoyage autour des bulles à verres. Ce sera peut-être l'occasion d'entendre la première réponse de la nouvelle échevine.

    Il semble en effet qu'on lui doit déjà le remplacement d'une des deux bulles à verres à Rémersdael. A chaque chargement, cette bulle perdait beaucoup de petits morceaux de verre qu'on peut encore voir sur les photos ci-dessus. Ceci donne évidemment une image peu agréable pour les nombreux touristes qui profitent du parking près de ces bulles, mais ont parfois la désagréable surprise d'avoir un pneu crevé.

    Clotilde demandera aussi que les ouvriers communaux qui font le tour des poubelles publiques soient aussi chargés de donner un coup de brosse autour des bulles.

  • Dernière séance de Jacky Herens

    Capture d’écran 2021-02-04 à 11.00.21.pngElu pour la première fois en 1970 à Mouland, Jacky Herens a définitivement quitté la scène politique fouronnaise jeudi dernier. 

    Il a d'ailleurs évoqué cette première élection dans son petit discours d'adieu en visioconférence. Il a ainsi rappelé les luttes intestines de la majorité moulannaise de l'époque où ce fut finalement le troisième larron (Antoine Tossings) qui devint bourgmestre jusqu'à la fusion.

    Est-ce que le reste de son discours était destiné à sa remplaçante? Nous ne le savons pas, mais il a fort insisté sur le pouvoir collégial et sur l'absence de pouvoir individuel pour les échevins. 

    Jusqu'à sa dernière séance, il n'a cessé de montrer son mépris pour les conseillers communaux francophones. On ne peut pas dire qu'il sera regretté de ce côté de la table.

    Dans le journal "L'Avenir-Le Jour" du 1er février 2021, Philippe Leruth évoque aussi cette dernière séance et les départs successifs des gros faiseurs de voix (592 voix pour Jacky Herens et 819 voix pour Huub Broers en 2018) de la liste Voerbelangen.

  • La piste de Kattenroth, le verglas et les dépanneuses au conseil communal

    Comme annoncé, Clotilde Mailleu et Grégory Happart ont posé des questions au conseil communal du 28 janvier 2021.

    Clotilde Mailleu s'est particulièrement intéressée au béton qui est prévu pour le chemin de Kattenrot. Elle a regretté ce choix, particulièement malvenu pour les chevaux et les cavaliers. Elle demandait pourquoi il ne serait pas possible de protéger ce précieux patrimoine naturel.

    Le bourgmestre a répondu qu'il avait lu les mêmes préoccupations dans le périodique "Heem en Nature" et qu'il les prises en considération, mais que d'autres impératifs imposent le béton.

    L'administration communale doit tenir compte du fait que ce chemin fait partie du réseau touristique des voies cyclables. Il est donc impératif d'améliorer la qualité des ces voies cyclables. Le bourgmestre promettre de veiller à la protection de l'usager faible. 

    Grégory Happart a commencé par féliciter les hommes qui déneigent les routes communales, mais il s'est intéressé particulièrement à  la journée du 28 décembre 2020 où plusieurs accidents ont eu lieu au Bois Rouge, au point que la route a dû être barrée. Pourquoi a-t-il fallu attendre si longtemps les camions de déneigement de la route régionale flamande? Grégory se préoccupait aussi du fait qu'une automobiliste s'était vu imposer un dépanneur de Riemst (dont coût 480 €), alors que des dépanneurs wallons sont plus proches et donc mois coûteux.

    Dans sa réponse, le bourgmestre confirme que la police des Fourons a été avertie à 9h25 de l'état de la route régionale N648 entre La Planck et Hagelstein, que la police a immédiatement averti les services locaux de déneigement et pris contact avec les services compétents (VTC = Vlaams Tunnel en Controlecentrum) à  Anvers ! En les priant d'intervenir rapidement !

    Il n'y a pas eu d'épandage nocturne préventif le 28 décembre au matin parce que parce que le système de prévention météo "Roadmaster" auquel la commune est abonnée n'avait envoyé d'avertissement. L'équipe de nuit de la police locale qui a terminé son service à 7 heures du matin n'avait rien signalé non plus.

    A 9h40, la police a été avertie de l'accident du camion. Un deuxième accident a été signalé à 9h56. Le service d'épandage est arrivé sur place à 10h10. A 10h15, la circulation a été interdite sur cette route pour permettre le dépannage des véhicules et parce qu'un poteau électrique menaçait de tomber sur la route.

    Les services de dépannage appelés sur notre territoire sont, en fonction d'un accord avec le Parquet du Limbourg, Vanderveken de Riemst, et subsidiairement MK de Tongres et Robert de Bilzen. C'est le 101 de Hasselt qui envoie le dépanneur disponible.

    Lorsque la route n'est pas obstruée, le conducteur peut faire appel lui-même à un dépanneur local ou au dépanneur que lui  propose sa compagnie d'assurance. Ce qui allonge généralement le délai d'intervention. 

    En ce qui concerne les frais pour l'automobiliste accidenté, le bourgmestre rassure: la compagnie d'assurance s'occupera du dossier et remboursera éventuellement les sommes avancées si la police d'assurance le prévoit.