Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Politique communale - Page 5

  • Le bourgmestre a "répondu" aux questions de Clotilde Mailleu et Michaël Henen

    Comme nous l'avions annoncé sur ce blog, la conseillère communale Clotilde Mailleu a interrogé le bourgmestre sur le stationnement à Fouron-le-Comte au cours du conseil communal qui s'est tenu en visioconférence le jeudi 26 novembre 2020.

    Les nombreux commentaires postés par l'ancien bourgmestre sur ce blog montrent à quel point c'est encore lui qui tire les ficelles dans ce dossier. Que retenir de la longue réponse lue par le bourgmestre ?

    D'après le géographe de formation qu'il est, l'étroitesse du village est due à la richesse de la terre. De petites parcelles suffisaient donc pour faire vivre les gens de Fouron-le-Comte qui ne devaient pas se disperser dans les campagnes comme ailleurs. Cela explique donc l'habitat concentré de Fouron-le-Comte près de la rivière.

    A l'occasion de récents travaux dans les rue Basse et du Couvent, il a été décidé de privilégier une promenade sécurisée pour les piétons et même les moins valides et les poussettes. Il n'est pas possible d'élargir la route quand il n'y a pas d'espace disponible. 

    Alors, les places de stationnement sont évidemment rares puisqu'il n'est pas question de les dessiner devant les entrées de garages ou de propriétés et qu'il faut laisser libres des espaces de 18 m de long pour permettre aux véhicules (notamment les autobus) de se croiser.

    Lorsque Clotilde Mailleu lui a fait une objection en ce qui concerne la place de l'église, il n'a pas voulu entendre que le trottoir du côté de la boulangerie est suffisamment large pour ne pas devoir encore prévoir un deuxième trottoir large du côté de l'église. Les potelets placés là pour empêcher le stationnement sont intouchables. Inutile sans doute aussi d'évoquer la fameuse route de contournement qui aurait permis de désenclaver le village.

    Il annonce également un élargissement de la zone 30 km/h.

    Dans la réponse du bourgmestre à la question du conseiller communal Michaël Henen concernant la publication d'une relation du conseil communal dans ETALAGE, nous apprenons qu'un quart de la population fouronnaise est originaire ou a des relations étroites avec Eijsden-Margraten et Gulpen-Wittem. En publiant des articles dans ce journal, la commune (c'est donc bien une initiative communale) veut donner satisfaction aux nombreuses familles du Limbourg néerlandais qui veulent être tenues au courant de ce qu'il se passe aux Fourons.

    Si des publications francophones veulent bénéficier des mêmes informations, la commune les leur communiquera (en néerlandais). 

  • Pas de ramassage supplémentaire des poubelles entre les fêtes

    Comme annoncé sur ce blog, le conseiller communal Grégory Happart avait proposé que des ramassages supplémentaires des poubelles soient prévus les 30 décembre 2020 et 6 janvier 2021 pour éviter l'accumulation de déchets chez les habitants qui en auraient plus de d'habitude à cause des fêtes de fin d'année.

    Le bourgmestre a expliqué qu'il n'en était pas question parce que, selon lui, en raison de la situation sanitaire actuelle, les gens ne pourraient accueillir que vraiment très peu de monde chez eux (une ou deux personnes au maximum, [même en cas de réception à l'extérieur, note du blogueur]) et ils auraient donc peu de déchets supplémentaires.

    De plus, Grégory Happart proposait que les services communaux organisent éventuellement cette collecte supplémentaire des sacs noirs (déchets ménagers) et blancs (déchets de cuisine). Selon le bourgmestre, cela n'est pas possible non plus à cause des directives de la société publique flamande des déchets. 

    Le bourgmestre accorde néanmoins une concession: les habitants auront la possibilité d'apporter leurs sacs au parc à conteneurs à Fouron-le-Comte.

    La réplique de Grégory Happart n'a pas pu être entendue. En effet, dès qu'il dit un mot en français, le président du conseil communal [qui, en fait, ne sert pas à grand-chose d'autre]lui coupe systématiquement la parole. C'est encore plus facile en visioconférence qu'en présence réelle dans la salle du conseil communal.

  • "Voerbelangen" n'aime pas la transparence

    Ce blog avait annoncé que le conseiller communal Michaël Henen proposerait au conseil communal des Fourons du jeudi 26 novembre 2020 que toutes les séances du conseil communal, à l'exception évidemment des séances à huis clos, soient diffusées en live sur internet.

    Les lecteurs de ce blog savent aussi que les conseils communaux en ligne sont appréciés en Wallonie.

    Dans son argumentation pour faire rejeter la proposition, le bourgmestre évoque la situation sanitaire actuelle, alors que la proposition concerne l'ensemble des conseils communaux. Autre argument de poids évidemment: cala va coûter cher. 

    D'après lui, les habitants de la commune doivent se contenter de ce qu'ils pourront lire sur le site web communal et dans le bulletin d'information communal exclusivement rédigé par lui-même, ses employé(e)s et son "nègre". Ce dernier annonçait pourtant, à la fin de la législature précédente alors qu'il était encore bourgmestre, qu'il fallait envisager l'achat d'un nouveau matériel d'enregistrement audiovisuel pour enregistrer le conseil communal. C'était prévu à l'époque, mais le gouvernement flamand a réduit ses exigences dans ce domaine.

  • "Voerbelangen" refuse un cadeau pour les organisateurs des kermesses de Mouland et Fouron-le-Comte

    Comme annoncé sur ce blog, le conseiller communal Grégory Happart avait proposé, compte tenu de l'annulation des carnavals de Mouland et de Fouron-le-Comte pour lesquels des jours de congé avaient été votés, que ces jours de congé soient reportés au lundi 6 septembre 2021 et au lundi 27 septembre 2021, soit les lundis des kermesses de Mouland et de Fouron-le-Comte. Cette mesure devait bénéficier aux organisateurs des deux kermesses.

    Au nom de sa majorité, le bourgmestre a refusé cette proposition considérant qu'il s'agissait d'un congé traditionnel (ce qui est faux en ce qui concerne Mouland) et que les enfants seraient en congés scolaires les semaines de carnaval.

  • Prestation de serment de la nouvelle directrice générale

    Comme annoncé précédemment, Kimberly PEETERS a prêté serment comme nouvelle directrice générale de la commune des Fourons (et du C.P.A.S.) au cours de la séance du conseil communal de jeudi soir en visioconférence.

    En fait, elle entrera en fonction le 1er janvier 2021. L'ancien bourgmestre Huub Broers se réjouit de voir arriver une de ses anciennes élèves à cette importante fonction à la commune. Rassurons-nous: il ne lui a pas donné des cours de droit.

    Il nous reste à lui souhaiter une belle carrière, faite d'impartialité et d'équité, dans notre belle commune. Nous savons qu'elle en apprécie la nature. Espérons aussi qu'elle aurai un contact agréable avec tous les habitants. 

    Au nom du groupe Respect-Avenir-Libertés (R@L), Michaël Henen a transmis un message de cordiales félicitations à Madame Peeters.