Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Emploi

  • On recrute

    Plus qu'un emploi, un apostolat !

  • Ils étaient 3 en 1986; ils sont 80 maintenant.

    Capture d’écran 2021-12-16 à 15.40.50.pngCréée en 1986 à Rémersdael, l’entreprise ATI INDUSTRIE désormais basée à La Minerie a fait l’acquisition de Visio Ing Consult de Hannut.

    Un article de PIERRE LEJEUNE à lire dans L’AVENIR - LE JOUR VERVIERS du 16 décembre 2021.

  • La commune des Fourons engage!

    - 2 collaborateurs Gestion des espaces verts - durée indéterminée
    - 1 collaborateur Service technique – durée indéterminée
    - 1 collaborateur Service technique – remplacement temporaire – contrat temporaire

  • La commune et le CPAS des Fourons engagent

    1 pour le service environnement, 1 pour le CPAS.
     
    PROFILS:
    Convivial • précis et soucieux du détail • communicatif • résistant au stress • discret • vous aimez le travail en équipe • diplôme enseignement secondaire ou équivalent • un plus: avoir un aperçu du fonctionnement d’une administration publique
     
    CONDITIONS DE RECRUTEMENT:
    Vous réussissez l’examen linguistique (connaissance élémentaire du Français pour candidats avec diplôme non-francophone et connaissance approfondie du Néerlandais pour les candidats d’un diplôme non-Néerlandophone).
    Vous réussissez l’épreuve de sélection constituée d’une partie écrite et d’une partie orale.
     
    INTERESSE(E)?
    Envoyez votre candidature avec CV (en néerlandais ?), une copie de votre diplôme et extrait de casier judiciaire au plus tard le 29 mars 2021 avant 12h (cachet de la poste faisant foi), par courrier recommandé à l’attention du Collège des bourgmestre et échevins, à l’attention du Service personnel, Place Communale 1, 3798 Fourons of via info@devoor.be.
     
     
    N.B. La photo ci-dessus a été retouchée pour enlever les mentions illégales. 

  • À 31 ans, la Dalhemoise Kimberley Vertongen a un métier atypique : sa vie est axée sur la mort !

    Àcause du coronavirus, le nombre de décès monte en flèche. De nombreuses familles se retrouvent envahies par le manque et la tristesse du jour au lendemain. Une situation soudaine et difficile à vivre. C’est à ce moment qu’intervient Kimberley Vertongen. La Dalhemoise est coach et formatrice spécialisée dans la gestion du deuil.

    Certaines jeunes filles rêvent de devenir enseignantes ou chanteuses. Kimberley Vertongen, elle, est rapidement tombée dans la gestion du deuil. « Mon grand-père paternel possédait le premier cimetière animalier de Belgique, à Aywaille », explique cette Dalhemoise de 31 ans. « Il m’expliquait son amour pour les animaux mais aussi la tristesse de leurs maîtres. Déjà, à l’époque, ces sentiments me touchaient ».

    Il s’agit d’une véritable vocation pour cette jeune femme qui travaille également avec les pompes funèbres. D’ailleurs, ça ne s’invente pas, son interview a été réalisée au funérarium Dedée à Visé.

    D'un article de YANNICK GOEBBELS à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 24 novembre 2020