Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Logement

  • Le Conseil d’Etat annule

    6D95DE12-3A0D-43D5-BEFA-5A722C7A4C82.jpegEn projet depuis bientôt sept ans, le Hubo de Devant-le-Pont connaît un  sérieux contretemps qui pourrait même sonner son glas. Octroyé à l’été 2019, son permis vient en effet d’être annulé par le Conseil d’Etat.

    Un article d’AURÉLIE DRION à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 20 janvier 2022.

  • Trois immeubles à vendre

    Le premier est situé rue du Couvent 36. Hub Smeets (d'Amsterdam) lui a consacré un article très documenté dans "D'r Koeënwoof n° 42" de décembre 2021. Il est repris à l'inventaire flamand du patrimoine. Il abrita une brasserie au 18e siècle et une agence bancaire au 20e.

    Le deuxième est situé à l'angle de la place au n° 27. "Frituur Wynants" pour certains encore. Haut lieu de la querelle fouronnaise dans les années 70-80. Ce bâtiment qui fut un relais postal est également repris à l'inventaire flamand du patrimoine

    Le troisième immeuble est situé rue de l'Arbre, au n° 10. Il s'agit de l'ancien café Hagelstein, transformé en restaurant et exploité sous la dénomination "Mostar".

    Voilà de belles opportunités à saisir.

  • Un ministre flamand propose des logements aux sinistrés wallons des inondations

    Avec l’assentiment du ministre-président flamand, Jan Jambon (N-VA), le ministre Beke a écrit à tous les propriétaires de résidences-services du Limbourg et du Brabant flamand, provinces voisines de celle de Liège, pour savoir combien de places étaient libres.

    Selon Het Belgang van Limburg, il existe 718 logements reconnus au sud de la province du Limbourg (dont une demi-douzaine à Fouron-le-Comte - photo ci-dessus) et 346 dans le Brabant flamand.

  • La ville de Visé a entendu les réactions

    Des réactions par centaines ont décidé l'échevin Xavier Malmendier à proposer, sans attendre la fin du délai, un avis négatif sur le dossier de la tour de l'architecte Spits à la sortie de l'autoroute.

    Un article de MARC GÉRARDY à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 15 mai 2021.

  • Des centaines de réactions négatives contre la tour

    Capture d’écran 2021-05-08 à 08.12.50.jpgUne tour contemporaine de 11 étages à l’entrée de Visé suscite une énorme levée de boucliers de la part de la population. La Région puis le Collège devront trancher.

    Un article de MARC GÉRARDY à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 8 mai 2021.