Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Logement

  • Conseil communal des Fourons du jeudi 27 août 2020

    (Plan de parcelles destinées aux habitations sociales - voir point n° 10)

    Le conseil communal des Fourons se réunira ce jeudi 27 août 2020 à 20 heures avec un public limité à cause de la COVID (après la réunion du conseil du CPAS qui comportera quelques points communs).

    Voici son ordre du jour: 

    1. Ratification du règlement en matière d’interdiction des évènements accessibles jusqu’au 31 août 2020 dans le cadre de la lutte contre le Corona-virus.

    En date du 30 juillet 2020, le bourgmestre ff. a pris une ordonnance en matière d’interdiction d’organisation d’évènements accessibles au public dans le cadre de la lutte contre le corona-virus. Il est demandé au conseil communal de ratifier cette ordonnance.

    2. Questions des conseillers communaux

    Les conseillers communaux peuvent poser des questions en dehors des points à l’ordre du jour. Les réponses seront données par le bourgmestre et échevins.

    3. Taxe sur les séjours: année d’imposition 2021

    Pour l’année d’imposition 2021 la taxe sur le séjour est maintenue. Celle-ci comprend 30 euro par couchage simple. Les logements touristiques reconnus comme centre de séjour pour jeunes dans le cadre du décret du 18 juillet 2003 en matière de ce qu’on appelle "Tourisme pour tous" sont exemptés.

    4. Taxe sur les terrains de camping: année d’imposition 2021

    Pour l’année d’imposition 2021, la taxe sur les terrains de camping est maintenue. La taxe par parcelle sur un terrain de camping pour séjour résidentiel est maintenue à 75 euros. Les nuitées sur terrain de camping autorisé sont imposées au prix de 0,15 euros par personne par nuitée.

    5. Mise en œuvre accord sectoriel

    Un accord sectoriel a été conclu pour le personnel des administrations locales et provinciales Le but est de mettre en place une augmentation de pouvoir d’achat pour la totalité du personnel. Un accord a été conclu avec les syndicats. Il est demandé au conseil communal de ratifier ces accords.

    6. Planification jours fériés 2021

    Les jours fériés pour 2021 sont planifiés. Bizarre: l'administration communale a inventé un jour de congé officiel le dimanche 2 janvier 2021 pour pouvoir le reporter au lundi de carnaval. Le mardi du carnaval est considéré depuis plusieurs années comme un jour de congé local.

    7. Prise de connaissance de la réponse de l'administration flamande des affaires intérieures concernant une plainte du 26.04.2020.

    Sur base de l’article 333 du décret administrations locales, la décision de l’autorité de tutelle concernant une plainte introduite contre la commune est portée à la connaissance du conseil communal.

    8. Adaptation cadre organique du personnel.  

    Il est proposé d’ajouter au cadre organique, un chapitre au sujet des possibilités de transfert de personnel entre la commune et le CPAS et vice versa.

    9. Règlement tarifaire du Parc environnemental - déchets ménagers - adaptation amiante

    Le conseil communal du 23 avril 2020 a approuvé le règlement tarifaire pour la collecte d’amiante au domicile des particuliers. Etant donné que le parc environnemental est toujours exploité par la commune, il y a lieu également d’adapter le règlement tarifaire de celui-ci.

    10. Approbation programme d’action: terrains pour logements sociaux

    Dans le cadre du plan de logements sociaux, la Flandre demande de mener une enquête approfondie sur les espaces disponibles pour des logements sociaux à petite échelle.

    Cela signifie que les terrains et bâtiments appartenant à des organismes de droit public doivent être examinés sur leur utilité dans ce cadre précis. STEBO a mené une enquête approfondie (?) qui reprend, par exemple, les cimetières de Mouland, Teuven et Rémersdael et la piste cyclable devant les habitations sociales d'Ingerveld à Fouron-Saint-Martin comme terrains à bâtir. 

    Les terrains finalement retenus (voir plan ci-dessus) sont ceux de SIBOMAT à Fouron-le-Comte (dans le lotissement MATEXI) où SIBOMAT construirait 8 habitations avec KLE (Petite propriété terrienne) destinées à la vente et 4 habitations destinées à la location via WOONZO.

    Il est demandé au conseil communal d’approuver ce programme d’action qui revêt une grande importance dans la politique communale de logement social mais aussi pour l’obtention des subsides nécessaires dans le cadre de la politique locale de logement social.

  • Une ultime bataille entre voisins offre 34.000 € à la commune

    Le bâtiment de Rémersdael a été adjugé (par internet) à 11 h15 au prix de 155.000 euros.

    Hier soir, un conseil communal extraordinaire avait duré 4 minutes pour approuver les modalités de la vente et pour charger la directrice générale et le président du conseil communal de la signature de l’acte de vente.

    Selon les promesses de la nouvelle propriétaire, l’harmonie et les jeunes pourront continuer l’occupation des locaux. Rémersdael (Rémer selon la nouvelle dénomination de plus en plus populaire) peut se réjouir de la bonne issue de cette affaire.

     

  • Matexi rachète le Hasard à Cheratte

    Fermé depuis 1977, le Charbonnage du Hasard va avoir un nouveau propriétaire et, par la même occasion, une nouvelle vie. Et c’est Matexi, société bien connue de la région (et avec une mauvaise réputation aux Fourons, note du blogueur), qui va racheter le site pour environ 1,4 million d’euros. Fin septembre, trois candidats avaient répondu à l’appel d’offres lancé par la SPI pour racheter ce site de 1,2 hectare ainsi que 4 hectares supplémentaires de terrains. Il s’agissait de Matexi, Serbi, et GreenConstruct. Restait encore à faire un choix parmi les projets qui ont été rentrés. C’est ce qu’a fait, ce vendredi après-midi, un jury composé de la SPI, de la Ville de Visé, du Fonctionnaire délégué de la Région wallonne et du Patrimoine wallon. Après délibération, c’est donc Matexi qui a été choisie pour la qualité de son projet et l’utilisation optimale qui sera faite des 5,2 hectares. D’après nos confrères de L’Écho, le projet comprendra 80 maisons, 32 appartements, de l’horeca, un espace de coworking ainsi que du commerce. Une place centrale ainsi que 22.000 m 2 d'espaces verts compléteraient l’ensemble. La SPI et Matexi dévoileront tous les détails de cet important projet mercredi prochain.

    AURÉLIE DRION dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 9 novembre 2019

  • Trois candidats pour le Charbonnage du Hasard

    Le Charbonnage du Hasard, à Cheratte, est sur le point d’être racheté. En mars dernier, la SPI lançait un appel d’offres pour racheter ce site à réhabiliter. Les investisseurs intéressés avaient jusqu’à ce lundi 15h pour déposer leur offre. Et trois candidats, jugés sérieux, ont répondu positivement. Il s’agit tout d’abord du groupe Matexi, bien connu notamment pour ses nombreux lotissements. (notamment aux Fourons où il s'illustre dans son lotissement près de l'école provinciale de Fouron-le-Comte en n'essayant pas du tout d'y attirer les acheteurs francophones, au contraire - note du blogueur). Le second candidat est la société Serbi, filiale du groupe Gehlen qui a notamment racheté et reconverti l’ancien site Intermills à Malmedy. Enfin, le dernier offrant est GreenConstruct, un consortium verviétois qui a notamment réhabilité une ancienne usine de laine à Andrimont.

    ON N’Y FERA PAS CE QU’ON VEUT

    « Nous sommes très heureux d’avoir reçu autant de projets sérieux, sachant que le cahier des charges à remplir était plutôt dense et que le prix de vente est de 1,4 million d’euros », commente Pierre Castelain, porte-parole de la SPI. Si le potentiel est énorme – en plus du charbonnage et de son 1,2 hectare, le site comprend 4 hectares supplémentaires de terrains – le futur acheteur ne pourra pas faire ce qu’il veut. On ne verra ainsi pas de centre commercial ou d’industrie lourde se développer sur le site. Des contraintes imposées afin que le futur projet s’intègre dans le bâti existant et respecte les parties classées du site. « Quant à nous, nous sommes très heureux d’avoir pu jouer notre rôle de levier. D’avoir mené à bien notre boulot de réhabilitation et de dépollution, de valoriser les forces de ce site – son accessibilité, son potentiel géothermique- pour lui donner une activité forte. Surtout avec un site à l’abandon depuis 1977 et avec donc un tel espace immobilisé depuis plus de 40 ans. »

    Le nom de l’acheteur ne sera connu qu’au mois de novembre. Le jury, composé de la SPI, la Ville de Visé, le fonctionnaire délégué de la Région wallonne ainsi que du Patrimoine wallon, se réunira une première fois ce 17 octobre pour étudier les offres. 

    AURÉLIE DRION dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 3 octobre 2019.

  • Inauguration de 15 résidences-services à Fouron-le-Comte

    OCURA, société proche des Mutualités Chrétiennes flamandes, qui exploite des maisons de repos sur 4 sites dans la province de Limbourg, a inauguré aujourd'hui un nouveau complexe de résidences-services à Fouron-le-Comte.

    OCURA est l'a.s.b.l. constituée en 2011 par la fusion des maisons de repos des Soeurs Ursulines de Montenaken, Beringen, Herk-de-Stad et Fouron-le-Comte.

    La nouvelle résidence service inaugurée aujourd'hui se situe à l'arrière de la maison de repos de 63 lits de Fouron-le-Comte. Il s'agit de 15 appartements indépendants (6 au rez-de-chaussée, 7 au premier étage et 2 au deuxième étage). Chaque appartement bénéficie d'une grande terrasse. 

    On peut visiter les lieux ce vendredi 20 septembre (entre 14 et 16 heures), samedi 21 (entre 13 et 15 heures) et lundi 23 (e,tre10 et 14 heures), mais il est indispensable de s'inscrire en téléphonant au 04 381 91 10.

    Les tout premiers visiteurs ont pu découvrir les lieux ce jeudi. Cinq appartements auraient déjà été loués "sur plan".