Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Enseignement

  • Weerts Group et VOO offrent des ordinateurs à des élèves liégeois

    "La Meuse" annonce ce mercredi 10 février que VOO et Weerts Group, lancent une opération de solidarité à l’attention d’enfants, âgés de 9 à 14 ans, issus de familles fragilisées en les équipant d’un ordinateur et d’une connexion internet pour toute l’année scolaire.

    Weerts Group lance son asbl « Weerts Personal computers for Education » (WPC) dont le siège social se situe à Teuven et dont la principale mission est de coordonner différents projets de soutien scolaire à destination des enfants.

    (Un article à lire dans "LA MEUSE BASSE-MEUSE" du 10 février 2021).

  • Des pennes pour soutenir l'école francophone

    Les pâtes seront préparées le jour de la livraison, par le « Bar à pâtes Carmelo » de Soumagne. 

    Le bon de commande et l’argent devront être remis à l’institutrice de votre enfant ou à la direction de l’école pour le vendredi 26 février au plus tard.

    Pour les amis de l’école, il est également possible de commander par téléphone au 04 381 10 09 ou au 0475 33 47 04 et de payer à la livraison des pâtes.

    Le retrait des commandes aura lieu devant l’entrée principale de l’école de Fouron-Saint-Martin, le mercredi 3 mars entre 16h30 et 18h30, dans le respect des règles sanitaires.   Je vous rappelle que le port du masque est obligatoire.

    Au nom de tous les enfants et de l’équipe éducative, nous vous remercions d’avance pour le soutien que vous apporterez à notre école. Nous espérons que cette action remportera un vif succès grâce à vous, parents, grands-parents, amis de l’école, …

    Liliane Herens

  • Les écoles de Visé innovent pour leur présentation

    L'Institut du Sacré-Coeur et le Collège Saint-Hadelin font leur cinéma. Deux petits décalés à voir.

     

     

  • La sécurité routière à l’école francophone des Fourons

    Durant ces dernières semaines, les enfants de l’école ont bénéficié de cours de sécurité routière à l’école avec l’enseignante  de l’APPER, Madame Marie-Christine  Grilli.                   

    Ils ont eu droit à de véritables leçons de vie sur le terrain quant à la sécurité sur la voie publique en tant que piétons. Ensuite, tout a été synthétisé en classe avec des méthodes pédagogiques très innovantes telles que les tablettes.
    La motivation des élèves était très présente et ils ne l’ont pas cachée.
    Voici des dizaines d’années que cette dame nous offre ses services en donnant toute son énergie. Nous profitons de l’occasion pour lui rendre hommage et la remercier car elle sera pensionnée bientôt. Un vibrant merci à cette personne qui a accompli une belle mission au cours de sa carrière pour la sécurité de nos enfants sur la voie publique.  Espérons que nous continuerons à bénéficier de ces leçons plus qu’utiles pour nos élèves !



    Les enseignantes

    Album photos

  • Le Sacré-cœur va aussi être agrandi d’un bâtiment

    Le pouvoir organisateur du collège Saint-Hadelin gère également deux autres établissements secondaires visétois : l’institut du Sacré-Cœur et l’institut Saint-Joseph. Au total, ces trois établissements scolaires accueillent plus de Capture d’écran 2020-07-08 à 08.15.13.png2.400 élèves. Et parmi ces trois écoles, une autre va elle aussi connaître des travaux d’agrandissement. Il s’agit de l’institut du Sacré-Cœur qui voit également sa population scolaire grandir chaque année avec, pour conséquence, un besoin criant de nouvelles classes. Raison pour laquelle une nouvelle aile va être construite. Celle-ci sera érigée à l’angle de l’avenue Albert 1 er et de la rue du Gollet, en face du bâtiment principal. « Nous avons là un terrain qui accueille une cour d’une de nos annexes et partiellement un parking. On va y construire un bâtiment qui s’élèvera aussi sur 4 niveaux. Il y aura un parking sur deux niveaux, avec une zone de dépose minute et puis, deux niveaux de classes et de laboratoires de sciences à destination des élèves de technique de transition. Une partie de la cour sera maintenue. C’est vrai que les élèves seront amenés à traverser la rue pour se rendre d’un bâtiment à l’autre, mais c’est le seul terrain dont nous disposions encore. » Les travaux devraient démarrer fin 2021 ou début 2022 pour s’achever un an plus tard.

    AURÉLIE DRION dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 8 juillet 2020