Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Tourisme

  • "LES AMBASSADEURS - BEAUX VILLAGES AU PAYS DE HERVE"

    Samedi 30 janvier vers 13h35 sur La Une, retrouvez l'émission "Les Ambassadeurs" !

    Les Ambassadeurs vous proposent une itinérance au Pays de Herve, de Beau Village en Beau Village. Des images de notre beau Pays de Herve.

    Olne, Soiron, Clermont-sur-Berwinne, autant de jolies haltes parmi les bocages verdoyants, les maisons en pierre et les sentiers de randonnée !

  • Grégory Happart s'intéresse encore aux poubelles, mais cette fois celles des touristes

    Comme annoncé, le conseiller communal Grégory Happart interrogera encore le collège concernant la problématique du ramassage des immondices. Cette fois, il s'intéressera particulièrement aux nombreux logements de vacances dans notre commune. 

    Les touristes quittent bien souvent ces logements le dimanche soir et déposent en même temps les sacs poubelles devant l'immeuble qu'ils ont occupé, alors que le ramassage ne se fait que le mercredi, et encore, seulement une semaine sur deux. Cela signifie que les sacs restent au minimum 3 jours ou plus dehors.

    Grégory Happart demande donc si les réglementations communales sont bien suivies par les propriétaires de logements de vacances? Qui contrôle cela? Comment informe-t-on les propriétaires sur leurs responsabilités à cet égard? Y a-t-il des sanctions lorsque les règles ne sont pas respectées?

  • La S.A. Claumat de Teuven devant le juge de paix de Limbourg

    Ça polémique à nouveau quant à l’accessibilité des chemins de promenades dans la commune de Plombières. Avec à nouveau les mêmes opposants : d’une part un châtelain du cru, Piet Dassen, et la S.A. Claumat, et d’autre part, la commune de Plombières, appuyée par de nombreux citoyens qui n’ont pas envie qu’on les empêche de se balader dans les chemins traversants les bois du gros propriétaire terrien. Objet du litige : le chemin dit du Bois du Curé situé à proximité du monument des victimes du barbelé allemand, lors de la guerre 14-18. Une procédure avait déjà été lancée au Conseil d’État dès 2012, parce que la commune avait enlevé une entrave à la circulation des promeneurs. En 2015, cette juridiction avait donné raison à la commune, dirigée en ce tempslà par Thierry Wimmer. On devait en recauser ce mois-ci, pour nouvelles plaidoiries en annulation, comme le laissaient augurer les feuilles d’audiences du Conseil d’État. Mais cela tournera court. En effet, pour une question de procédure, la commune a retiré sa décision de faire enlever l’entrave contestée, et le recours déposé par Claumat est donc sans objet désormais, souligne Gautier Beaujean, l’avocat de cette société.

    D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 23 octobre 2020

  • Un projet touristique de la Ferme de la Longue Vue

    La Ferme de la Longue Vue à Visé est une ferme familiale située au sommet de la rue de la Longue Vue. Une rue qui prend naissance au pied du viaduc du chemin de fer de Berneau.Capture d’écran 2020-09-07 à 08.12.00.png

    Et lorsque l’on arrive à la Ferme, on peut en effet contempler une superbe vue sur toute la vallée de la Meuse, sur l’écluse de Lanaye et même sur Maastricht.

    « Mon papa était agriculteur avec des vaches et des chevaux de trait. Nous avons repris la ferme en 2005 avec mon compagnon, Stéphane Straetmans, en créant une ASBL. En 2015, nous avons créé la société « La Ferme de la Longue Vue » avec une taverne pour la petite restauration et deux salles à louer. Une première salle de 170 m 2 avec un bar, une cuisine, une vaste terrasse, une plaine de jeux et un parking. Une seconde salle de 70 m 2 est utilisée pour des conférences ou parfois comme extension de la première salle, avec un parking dans la prairie. Des salles accessibles aux PMR avec traiteur libre », détaille Carine Michiels, propriétaire-gérante.

    PROJET TOURISTIQUE

    Carine et Stéphane ont décidé de poursuivre leur expansion et de lancer un projet touristique avec la construction de quatre cabanes pour le public.

    D'un article de MARC GÉRARDY à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 7 septembre 2020

    Lire la suite

  • Enquête via QR code sur l’attrait de Visé

    Initiative originale. La Ville de Visé a décidé de lancer une enquête de perception de la commune auprès des touristes et des citoyens.

    « Cette enquête intervient dans le cadre d’une stratégie de communication qui va être améliorée pour valoriser encore plus l’attractivité de Visé », précise la bourgmestre Viviane Dessart en charge notamment de la Capture d’écran 2020-08-17 à 09.00.45.pngCommunication.

    « Nous voulions en effet communiquer autrement. Jusqu’à présent, de petites capsules vidéos ont été réalisées et ont touché un certain public. Après discussions au Collège, nous avons décidé de travailler en transversalité avec tous les échevinats. J’ai préparé un cahier des charges avec l’ADL, l’Agence de développement local, et nous avons lancé un marché pour redonner une dynamique à la ville de Visé. Cette enquête est une première étape d’un plan élaboré sur deux ans », précise Ernur Colak, échevin en charge du Tourisme et du Commerce.

    « Grâce à cette enquête, nous verrons quelle est l’image de marque de Visé et comment Visé se vend à l’extérieur. Nous examinerons les réponses reçues des touristes et des citoyens puis il y aura des interviews plus ciblées auprès des responsables communaux de Visé dans une deuxième phase », ajoute la bourgmestre.

    Pratiquement, des codes QR ont été affichés sur plusieurs sites de l’entité visétoise dont le chalet de la Maison du Tourisme place Reine Astrid, sur le site « Fun for kids » sur l’île Robinson, sur le bateau de croisière « Le Prince Albert », au centre culturel des Tréteaux…

    D'un article de MARC GÉRARDY à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 17 août 2020