Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Commerce

  • Réouverture des coiffeurs à partir du samedi 13 février

    Le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées ont discuté aujourd’hui de la situation du coronavirus au sein du Comité de concertation. Le Comité de concertation a décidé que les salons de coiffure pourront rouvrir selon des conditions très strictes à partir du 13 février, et que les activités de plein air dans les parcs animaliers seront également autorisées à partir de cette date.

    Aujourd’hui, la situation du coronavirus dans notre pays reste mitigée. Le nombre d’infections reste stable depuis le mois de décembre. Le nombre d’hospitalisations et de décès diminue légèrement. Il reste actuellement nécessaire de prévenir la propagation de variants contagieux du virus. Une extrême prudence est donc toujours de mise.

    Le Comité de concertation reconnait toutefois aussi que les soins corporels contribuent indéniablement à un meilleur bien-être social et mental. C’est pourquoi les métiers de contact non médicaux pourront rouvrir progressivement. Les coiffeurs pourront reprendre leurs activités à partir du samedi 13 février. Les autres métiers de contact non médicaux, tels que les salons de beauté, de massage et d’onglerie, pourront redémarrer à partir du 1er mars.

    Des conditions très strictes

    La réouverture des métiers de contact non médicaux est soumise à des conditions très strictes et à des protocoles renforcés qui imposent notamment les aspects suivants :

    • Temps d’attente de 10 minutes entre deux traitements, pour le nettoyage et la désinfection de la zone de traitement
    • Obligation de travailler sur rendez-vous
    • Obligation pour les clients d’attendre à l’extérieur
    • Ventilation suffisante, par exemple en ouvrant les fenêtres et les portes
    • Maintien de l’interdiction des services à domicile

    Activités de plein air dans les parcs animaliers

    À partir du 13 février, les parcs animaliers pourront ouvrir leurs portes selon les mêmes règles que les parcs naturels. Cela signifie, entre autres, que seules les activités de plein air sont autorisées et qu’un strict contrôle de l’accès sera prévu.

    Maisons de vacances dans les parcs de vacances, les parcs de bungalows et les campings

    Le Comité de concertation a également pris note de l’arrêt du Conseil d’État du 2 février concernant les maisons de vacances dans les parcs de vacances, les parcs de bungalows et les campings. Conformément à l’arrêt, ces parcs pourront reprendre leurs activités à partir du 8 février selon les mêmes conditions restrictives que les autres types de logement. Cela signifie, entre autres, que leurs restaurants, bars et autres installations communes devront rester fermés.

    L’immobilier

    Le Comité de concertation a également confirmé sa décision antérieure d’autoriser les visites de biens à partir du 13 février dans le cadre des activités immobilières des agents immobiliers professionnels.

    Vous trouverez plus d’informations sur: https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/comite-de-concertation-reouverture-des-coiffeurs-partir-du-samedi-13-fevrier 

  • Natacha enlève sa box pour son Valentin

    L'artiste fête ses 75 ans et ses 60 ans de carrière. Comme le souligne un ami, Natacha n'a pas pris une ride.

    Comme bien souvent, François Walthéry offre un dessin à son ami Luc Marchant qui ne pourra l'utiliser cette année pour illustrer les menus déposés à table, mais il l'utilise pour annoncer la box spéciale "Valentin.E" qu'il vendra à l'occasion de la Saint-Valentin.

  • Une décision difficile mais qu’il préfère prendre afin d’assurer l’avenir

    Joël Duchêne, alias Vic+or, n’est plus à présenter dans le monde des coiffeurs liégeois. Et, comme tous ses confrères, il fait face à la crise sanitaire actuelle et subit les longues semaines de fermetures imposées… Pour tenir bon, mais aussi anticiper les mois à venir, le coiffeur a finalement pris tristement la décision de fermer son salon de Visé, définitivement. Il raconte dans un article d'EMILIE DEPOORTER dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 15 janvier 2021.

  • Les sociétés centenaires Peuvrate et Courtois s’associent pour devenir Vis&Bois

    À Visé, la quincaillerie Peuvrate, c’est une institution. « C’est le spécialiste en outillage de qualité depuis 1920. Nous sommes installés route de Dalhem à Visé et nous sommes membres du groupe HandyHome », précise René Melen, le patron.

    « J’ai 74 ans et j’ai décidé d’arrêter mes activités après 40 ans. Je cède le relais à ma fille, Isabelle. Nous employons quatre personnes, cinq avec moi », reprend-il.

    « Nous avions prévu des animations pour notre centenaire en 2020, comme par exemple des journées portes ouvertes, mais nous n’avons pas pu les organiser en raison du coronavirus. Nous avons déjà eu la chance de pouvoir rester ouverts », ajoute René Melen.

    D’un autre côté, il y a la société Courtois et Fils, spécialiste en bois pour la construction et la rénovation ainsi que pour tous les matériaux de couverture, installée depuis toujours avenue des Martyrs à Fléron. Depuis cent ans très exactement, comme la quincaillerie Peuvrate.

    NOUVEAU BÂTIMENT

    Les deux sociétés fusionnent et ont décidé de construire un nouveau bâtiment dans le zoning de Visé-Nord, route de Maestricht, 90, sur une superficie de 15.000 m 2 avec des places de parking.

    D'un article de MARC GÉRARDY à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 31 décembre 2020

  • Pays-Bas: un nouveau confinement de cinq semaines dès ce mardi

    Capture d’écran 2020-12-15 à 08.06.45.pngLundi soir, lors d’une allocution télévisée depuis le siège du gouvernement, le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a annoncé un confinement de cinq semaines dans le pays. Entre dimanche matin et lundi matin, 8.496 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés aux Pays-Bas, un total considérablement plus élevé que celui des autres lundis. Le nombre de décès confirmés a augmenté de 35 au cours des dernières 24 heures. Concrètement, tous les magasins non essentiels seront fermés, ainsi que les salles de sport, les musées, les cinémas, les lieux de spectacle, les zoos et tous les lieux accessibles au public. Ne sont pas concernés les supermarchés, les magasins d’alimentation et les pharmacies.

    Cafés et restaurants demeurent portes closes. Les hôtels peuvent rester ouverts, mais la nourriture et les boissons ne peuvent plus être servies. L’enseignement à distance devient la norme, depuis le primaire jusqu’à l’université.

    Les familles ne peuvent pas recevoir plus de deux personnes par jour à la maison, hormis les 2425 et 26 décembre. Ces jours-là, la norme sera de trois invités. Les Néerlandais ont la consigne de rester à domicile autant que possible et d’éviter les déplacements inutiles. Le télétravail est de règle sauf s’il n’y a pas d’autre option.

    JUSQU’AU 19 JANVIER

    Les nouvelles mesures entrent en vigueur dès ce mardi 15 décembre, à l’exception des écoles où la date a été fixée à mercredi pour des raisons pratiques. Ce nouveau confinement s’appliquera jusqu’au 19 janvier. « Dans la semaine précédant le 12 janvier, nous vous dirons à quoi cela ressemblera après » a indiqué le Premier ministre Rutte.