Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog fouronnais de Jean-Louis Xhonneux - Page 3

  • Nouvelle tenue orange pour les motards de la police des Fourons

    Les vêtements bleus des motards de la police locale ont récemment été remplacés par de nouveaux vêtements orange. Le changement de vêtements améliore la visibilité et la sécurité des motards de la zone de police des Fourons.

    Les conducteurs qui voient une veste orange flashante d'un motocycliste apparaître dans leur rétroviseur dans la zone de police, feraient mieux de faire attention. Le motard pourrait bien être l'un des quatre inspecteurs de la police locale, équipé du nouveau manteau orange accrocheur. En plus d'une nouvelle veste, les motards de la police locale ont de nouveaux casques avec un système de communication et un pantalon noir.

    L'investissement dans les nouveaux vêtements a été fait en vertu de la nouvelle réglementation fédérale. À partir du 23 novembre 2021, les motards de la police locale et fédérale ne seront autorisés à porter que des vestes de couleur orange. Le but de ce changement est de faire ressortir encore plus les motards dans la circulation et d'améliorer leur sécurité. Pour assurer leur visibilité même dans l'obscurité, les nouvelles vestes ont des bandes réfléchissantes sur les épaules.

    4 motocyclistes

    L'an dernier, l'inspecteur Leesen a terminé avec succès sa formation de motocycliste. En conséquence, la police locale compte actuellement 4 motards: le premier inspecteur Luc Vaes, l'inspecteur Bart Vanhaeren, l'inspecteur Maxim Vanstraelen et l'inspecteur Björn Leesen. En plus d'un motocycliste supplémentaire, la zone de police dispose également d'une moto supplémentaire depuis l'année dernière: une BMW F750GS. Cet achat porte le total à cinq motos dont les différents types peuvent être utilisés sur différents types de terrains.

    Le fait que la zone dispose de ses propres motards et motos est une valeur ajoutée pour le fonctionnement de la zone. Il garantit que la police locale peut fonctionner de manière indépendante. Ils jouent un rôle crucial non seulement dans les actions routières, mais aussi dans l'orientation des événements et des patrouilles dans la zone boisée. Par exemple, les motos sont utilisées pour accompagner les défilés de carnaval, les processions et les courses cyclistes. Il a souvent été démontré que les motards sont une valeur ajoutée pour assurer le bon déroulement de ces événements.

  • ING ferme son agence bancaire de Visé le 1 er juin

    Capture d’écran 2021-03-31 à 12.27.48.pngLes clients de la banque ING de Visé ont appris par courrier la fermeture de leur agence à la date du 1er juin 2021. De nombreux visétois sont évidemment mécontents, à l'instar du directeur général de la ville Charles Havard qui annonce la clôture de tous ses comptes chez ING.

  • Laurent Otten, pilier de la terre, quitte la fédération !

    Capture d’écran 2021-03-31 à 12.21.52.pngC’est un homme terre à terre, pratique, né dans une ferme, il a planté ses crampons sur tous les terrains du royaume, il a semé sa passion pour l’amour de son sport, il a donné sa joie de vivre et son énergie sans compter. Laurent Otten fait partie des grands dirigeants sportifs belges. Il vient de marquer son dernier essai.

    Comme chaque semaine, LA MEUSE BASSE-MEUSE présente un bénévole impliqué dans un club sportif. Aujourd'hui, PHILIPPE HALLEUX consacre son article à Laurent OTTEN.

  • Le virus est revenu

    Alors que la commune des Fourons affichait un enviable "0 contamination" depuis plusieurs jours, il faut bien constater qu'il y a 4 nouveaux cas. Le taux d'incidence reste en-dessous de 100, mais la proximité de foyers à Visé et Dalhem est évidemment préoccupante.

  • 15 mois de prison requis contre « Tonton Tapis »

    Capture d’écran 2021-03-30 à 09.22.04.pngAndré Debor, le mythique « Tonton Tapis » des années ‘80 et ‘90, aujourd’hui agent immobilier, fait l’objet d’un procès devant le tribunal correctionnel de Liège où il répond d’organisation frauduleuse d’insolvabilité, d’abus de biens sociaux, de faux en écriture et de détournement de biens saisis. Il nie une bonne partie des préventions qui le visent.

    Deux article d'ARNAUD BISSCHOP à lire dans LA MEUSE du 30 mars 2021.